aspersion

aspersion

aspersion [ aspɛrsjɔ̃ ] n. f.
• 1170; lat. aspersio
Action d'asperger. De légères aspersions d'eau sur des plantes.
Liturg. Action d'asperger d'eau bénite (une personne, un cercueil...). Baptême par aspersion (opposé à par immersion).

aspersion nom féminin (latin aspersio) Action d'asperger ou de s'asperger. Action de saupoudrer une poterie, avant cuisson, de l'enduit vitreux destiné à la rendre imperméable. Action de projeter de l'eau bénite sur quelqu'un ou quelque chose que l'on veut bénir. ● aspersion (expressions) nom féminin (latin aspersio) Baptême par aspersion, baptême que l'on confère en aspergeant d'eau les catéchumènes. ● aspersion (synonymes) nom féminin (latin aspersio) Action d' asperger ou de s'asperger.
Synonymes :

aspersion
n. f. Action d'asperger.
|| AGRIC Irrigation par aspersion: arrosage ou irrigation qui vise à reproduire les conditions de la pluie.

⇒ASPERSION, subst. fém.
I.— Action d'asperger; résultat de cette action. Légère aspersion (Ac. 1798-1932), faire, recevoir une aspersion :
1. Après trois quarts d'heure de traversée et une nouvelle aspersion d'eau de mer, nous mettons pied sur le quai de la ville.
LOTI, Fleurs d'ennui, 1882, p. 255.
2. ... pour mater l'insomnie et ramener le calme, il fut réduit aux courtes aspersions dans sa baignoire ou dans son tub, aux simples affusions froides, suivies d'énergiques frictions pratiquées, à l'aide du gant de crin, par son domestique.
HUYSMANS, À rebours, 1884, p. 133.
3. Pendant les grandes chaleurs et lorsque la sécheresse se prolonge, les arbres souffrent. Une simple aspersion, donnée sur les feuilles, le soir, après le coucher du soleil, avec de l'eau à la température de l'atmosphère, suffit pour les rétablir.
A. GRESSENT, Traité complet de la création des parcs et jardins, 1891, p. 658.
Spéc., RELIG. Action d'asperger d'eau bénite. Baptême par aspersion (Ac. 1798-1932) :
Rem. ,,L'aspersion se distingue (...) soit de l'« ablution » totale ou partielle du corps, soit de l'« effusion » d'un liquide. Nous trouvons chez les Hébreux la plus grande variété dans la matière et le rite des aspersions.`` (Bible 1912).
P. métaph., MYSTIQUE. Impression de la grâce sur le cœur. Avoir le cœur purifié par une aspersion intérieure (Lar. 19e-Lar. Lang. fr., LITTRÉ, GUÉRIN 1892, ROB.).
II.— CÉRAM. Glaçage par aspersion. Procédé qui consiste à asperger la pièce à glacer de la substance destinée à la rendre imperméable. ,,Le glaçage par aspersion ne s'emploie que pour les poteries les plus grossières.`` (A. BRONGNIART ds Lar. 19e-Lar. encyclop.).
Rem. 1. Attesté aussi ds GUÉRIN 1892 et QUILLET 1965. 2. On rencontre dans les dict. 2 synon. rares de aspersion. a) Aspergement, subst. masc. (dér. de asperger, suff. -ment1), 1585 (DU FOUILLOUX, Fauconn. ds GDF.) — 1611, COTGR.; repris dep. BESCH. 1845 par la plupart des dict. gén. du XIXe et du XXe s. (cf. LITTRÉ : ,,l'aspergement de l'assistance se dit quand on considère qu'elle est aspergée; mais l'aspersion de l'eau bénite, quand on considère l'action de projeter cette eau``). b) Aspersement, subst. masc. (1808, BOISTE; dér. du verbe asperger, suff. -ment1). Donné comme néol. ds Ac. Compl. 1842, comme inus. par BESCH. 1845 ou peu usité par Lar. 19e et Nouv. Lar. ill.
PRONONC. :[]. Pour FÉR. 1768 [] ouvert est long. Aspergement : [].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1160-70 liturg. « action d'asperger (d'eau bénite) » (G. DE ST-PAIR, Mont-Saint-Michel, éd. Fr. Michel, 854 ds T.-L. : Seit feiz ala tot environ [autour de l'autel], Tosdiz faisant s'aspersïon); av. 1680 fig. (cont. relig.) (RICH. : Aspersion [...] Avoir le cœur purifié des souillures de la mauvaises [sic] concience par une aspersion interieure. Port Roial); 1718 liturg. (Ac. : [...] On dit, Baptiser par aspersion, pour dire, Baptiser par infusion, à la différence du Baptesme par immersion).
Empr. du lat. aspersio « action d'asperger » attesté dep. CICÉRON, Div., 1, 23 ds TLL s.v., 827, 72; terme de liturg. « action d'asperger d'eau bénite », lat. médiév., X-XIe s. (Vita Felici episc. Treverensis, p. 74 ds Mittellat. W. s.v., 1041, 13); per aspersionem baptizare, 1225-1227, Caesarius, mon. Heisterbacensis, Mirac., II, 2, 18, ibid., 1041, 32.
STAT. — Fréq. abs. littér. :15.
BBG. — Archéol. chrét. 1924. — BACH.-DEZ. 1882. — Bible 1912. — COLAS-CAB. 1968. — DHEILLY 1964. — Foi t. 1 1968. — MARCEL 1938 — NYSTEN 1814.

aspersion [aspɛʀsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. Av. 1680; aspersïon, 1160-1170; lat. aspersio « action d'asperger », du supin de aspergere. → Asperger.
1 Action d'asperger. || Ranimer une personne par des aspersions d'eau froide. Ablution, affusion, arrosement.
1 Si l'air n'est pas froid, on usera d'aspersion d'eau froide.
Ambroise Paré, XXbis, 10, in Littré.
Spécialt. Liturgie. Rite consistant à asperger d'eau lustrale, d'eau bénite. || Baptême par aspersion (opposé à par infusion, par immersion). Aspergès, baptême, lustration.
2 Je ferai sur vous une aspersion d'eaux pures, et vous serez purs (…)
Bible (Crampon), Ézéchiel, XXXVI, 25.
3 Pour laver les Gentils par une sainte aspersion (…)
Bossuet, Hist., II, 4, in Littré.
4 Le baptême, l'immersion dans l'eau, l'aspersion, la purification par l'eau, est de la plus haute antiquité (…) Les lustrations, les ablutions ôtaient les taches de l'âme (…)
Voltaire, Dict. philosophique, Baptême.
Par métaphore. Impression que la grâce produit sur le cœur. || Avoir le cœur purifié par une aspersion intérieure. Arrosement.
2 Techn. || Glaçage par aspersion : procédé qui consiste à asperger une pièce de céramique d'un produit destiné à la rendre imperméable.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужна курсовая?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aspersion — (la. aspergere ), in a religious context, is the act of sprinkling with water, especially holy water. Aspersion is a method used in baptism as an alternative to immersion or affusion. The word is formed of the Latin aspergere , to sprinkle , of… …   Wikipedia

  • aspersion — ASPERSION. s. f. Action d asperger, de jeter de l eau bénite avec l aspersoir, avec le goupillon. Légère aspersion. À l aspersion de l eau bénite. On dit Baptême par aspersion, à la différence du Baptème, soit par infusion, soit par immersion …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Aspersion — As*per sion, n. [L. aspersio, fr. aspergere: cf. F. aspersion.] 1. A sprinkling, as with water or dust, in a literal sense. [1913 Webster] Behold an immersion, not and aspersion. Jer. Taylor. [1913 Webster] 2. The spreading of calumniations… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • aspersion — Aspersion. s. f. v. Action d asperger, Arrousement par menuës gouttes. Legere aspersion. aspersion de l eau beniste. on fait des aspersions & encensements lors qu on enterre les Evesques …   Dictionnaire de l'Académie française

  • aspersión — sustantivo femenino 1. Acción y efecto de asperger o esparcir un líquido en gotas pequeñas: El oficiante hizo varias aspersiones con el hisopo sobre el ataúd. Frases y locuciones 1. riego* por aspersión …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Aspersion — (Adspersion, v. lat.), 1) Besprengung; bes. 2) mit Weihwasser in der Katholischen Kirche; 3) das Aufsprengen od. Aufstreuen von flüssigen od. trockenen Arzneimitteln …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Aspersion — (lat.), Besprengung …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Aspersion — (lat.), in der kath. Kirche die Besprengung mit Weihwasser; Aspersorĭum, Weihbecken …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Aspersion — Aspersion, Besprengung …   Herders Conversations-Lexikon

  • aspersion — I noun abuse, affront, calumnia, calumniation, calumny, censure, condemnation, contumely, defamation, denigration, denunciation, derision, derogatory criticism, detraction, dishonor, disparagement, envenomed tongue, execration, imputation, insult …   Law dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”